Le futur de l'intelligence n'est pas artificiel

Le futur de l'intelligence n'est pas artificiel


4 min.
Jusqu'à très récemment IA signifiait Intelligence Artificielle. Il existe néanmoins une autre IA, encore plus stimulante, qui va sans doute devenir l'IA des années à venir : l'Intelligence Augmentée

Si l'Intelligence Artificielle semble galvaudée et source de fantasmes, il est possible de l'utiliser à bon escient. L'Intelligence Augmentée est justement un moyen d'utiliser la technologie pour améliorer les capacités humaines : c'est même l'une des plus élégantes applications de l'Intelligence Artificielle. Alors qu'elles rentrent dans une ère de transformation numérique durable, les organisations se doivent de mobiliser intelligemment les ressources disponibles pour restructurer les process existants en conjuguant l'expertise de leurs équipes, les savoirs accumulés, les nombreuses données à disposition ou à exploiter et les nombreuses possibilités d'automatisation et de croisements statistiques qu'offre l'Intelligence Artificielle.

De l'Intelligence Artificielle à l'Intelligence Augmentée

Les débuts de l'Intelligence Artificielle moderne trouvent leurs racines dans les tentatives de philosophes des années 1950 de décrire la pensée humaine comme un système symbolique. Il a ensuite fallu cinquante ans pour passer de définitions théoriques à leur incarnation. Depuis une dizaine d'années, l'Intelligence Artificielle a servi de base à de nombreuses applications toutes plus extraordinaires les unes que les autres et d'un usage quotidien, industriel, professionnel, etc. A un tel point qu'"IA" est utilisé à tort et à travers et s'est démocratisé dans l'ambiguïté : tout le monde en a entendu parler, tout le monde a un avis sur la question et l'IA est désormais en partie confondue avec des sous-disciplines d'elle-même, comme l'Apprentissage Automatique (Machine Learning) ou l'Apprentissage Profond (Deep Learning). Nous sommes entrés dans un nouveau monde, peuplé d'algorithmes, de données, d'automatisation et de robots. Il semble que de nombreuses personnes se méprennent sur la réalité de ces nouvelles technologies au point d'y trouver une source d'inquiétudes et de peurs, voire de rejet. Les humains sont-ils en passe d'être remplacés par leur création ? Non. Parce que l'Intelligence Artificielle ne suffit pas - tout au moins n'est-elle pas assez mâture - et que les humains resteront plus adaptables que les machines, capables de développer de nouvelles compétences et de s'adapter à une nouvelle réalité.

Logo SteerIO

Nous sommes entrés dans un nouveau monde. Les humains sont-ils en passe d'être remplacés par leur création ?

L'adaptation peut être forcée mais elle peut également être contrôlée. Il est évident que, dans un monde professionnel où de nombreux processus sont automatisés ou automatisables, la place, par exemple, du chef de projet est radicalement changée. Cette situation laisse un champ immense pour créer une alliance de l'homme et de la machine au service des objectifs de l'organisation : articuler la subjectivité, la créativité et l'expérience du chef de projet avec la puissance froide des algorithmes appliqués aux données métiers. D'autant plus que les projets sont actuellement concentrés dans des programmes ou des énormes portfolios : la combinaison des talents et des outils est nécessaire. Elle mène à une performance optimale car les implications, les écueils et les effets de la prise de décision sont mieux maîtrisés, mieux prévus, mieux mesurés. Et, au final, c'est l'humain qui augmente la machine.

Vers une fusion de l'homme et de la machine dans les organisations

Quand ils sont maîtrisés, les outils portés par l'Intelligence Artificielle sont puissants et chaque organisation se doit d'apprendre rapidement à en tirer partie. Malgré tout, les capacités de prise en main, d'adaptation et les bénéfices ne sont pas équitablement partagés et dépendent des nombreux facteurs, comme par exemple le "company's digital quotient". En effet, la technologie permettrait à toute organisation d'innover plus rapidement mais l'Intelligence Artificielle n'est pas toujours implantée parce qu'il existe encore des doutes quand à son potentiel économique réel et parce qu'elle implique une transformation drastique, source de douleurs et de craintes. Il est nécessaire de préparer dès maintenant, et en douceur, le terrain pour un changement brutal à venir : ce premier pas peu coûteux, c'est la constitution dans l'organisation d'une nouvelle culture du leadership, du management et de la prise de décision, culture construite autour des données. Les collaborateurs et les preneurs de décisions doivent se former à de nouvelles pratiques et désapprendre les modèles désormais inefficaces. C'est de cette manière qu'un chemin sera tracé pour que les fantasmes positifs ou négatifs autour de l'Intelligence Artificielle se transforment en une Intelligence Augmentée, un nouveau contexte d'entreprise où la technologie est destinée à :

  • réduire les biais humains dans l'intuition et la prise de décision en prenant en compte de grands volumes d'informations;

  • développer les compétences des individus et des groupes pour plus d'épanouissement et plus de productivité;

  • transformer les processus du passé en lien avec les ressources effectives et les données disponibles, souvent sous-exploitées.

Logo SteerIO

There is a critical need to build an internal new culture for enhanced leadership, data-driven decision-making and augmented management

L'Intelligence Augmentée au service du Project Management : réduire le risque d'exécution

L'Intelligence Augmentée est d'ores et déjà mise en place dans de nombreuses organisations et a remodelé totalement ou partiellement certains secteurs d'activité. Les preneurs de décisions augmentés par la technologie s'appuie avec aisance sur des données disponibles compilées et une expertise adaptée pour détecter des signaux faibles dans leurs équipes et leurs processus ; ils s'appuient sur des analyses faites sur-mesure, des comparaisons efficaces avec la concurrence et anticipent à différentes échelles ; ils gardent traces des expériences passées et accueillent au mieux leurs nouveaux collaborateurs ou de nouvelles méthodologies ; ils réduisent le nombre d'erreurs de management grâce à des rapports objectifs et des visuels pertinents ; en un mot, ils réduisent le risque d'exécution en s'appuyant sur un usage raisonné de l'Intelligence Artificielle qui leur permet de conjuguer efficacement prise de recul et vitesse.

Logo SteerIO

Les organisations font face à une révolution majeure et profonde où les technologies "intelligentes" sont à la fois le problème et la solution

Les organisations font face à une révolution majeure et profonde où les technologies "intelligentes" sont à la fois le problème et la solution. Les entreprises doivent s'appuyer sur ces dernières pour maintenir leur croissance tout en gardant le contrôle et en assumant leurs responsabilités. Le monde du travail est à l'aube de changements culturels radicaux et la mobilisation des ressources à disposition - données, outils, expériences, expertises, compétences, etc. - est un impératif pour se maintenir en position d'innover et de prendre des initiatives bénéfiques. Il est temps de créer une nouvelle culture d'entreprise pour préparer intelligemment un avenir où savoirs capitalisés, talents mobilisés et données exploitées feront la différence. Un des objectifs principaux sera de créer sereinement une alliance entre l'intelligence de l'humain et l'intelligence machine.

SteerIO accompagne les entreprises dans leur transformation numérique et les aide à mettre à profit l'Intelligence Augmentée pour une meilleure exécution de leurs projets.


Add as many points as you wish

By clicking more or less you help us improving value-added content.

13