Vous aspirez à devenir un grand leader ? Assurez-vous d'abord d'être un bon décideur.

Vous aspirez à devenir un grand leader ? Assurez-vous d'abord d'être un bon décideur.


4 min.
Comme beaucoup aspirent à devenir de grands leaders, il est nécessaire de rappeler que le leadership ne remplace pas l'excellence opérationnelle au quotidien. En effet, les équipes ont d'abord besoin de meilleurs décideurs, et ensuite de meilleurs leaders.

Avoir une mentalité de croissance ne remplace pas l'excellence opérationnelle au quotidien

"Qu'est-ce qui fait un grand leader ?", "Comment inspirer les gens et être un leader qui réussit ?", "Les 10 meilleurs conseils pour devenir un grand leader". La documentation sur le développement personnel et les plateformes de contenu digital regorgent d'articles sur comment développer ses compétences en leadership. L'action de mener un groupe de personnes vers le succès comporte de nombreux aspects tels que développer et partager une vision inspirante, créer un sentiment d'urgence pour générer du changement, responsabiliser, sponsoriser... Cependant, ce que les équipes attendent réellement de leur hiérarchie est souvent beaucoup plus pratico-pratique que cela. En effet, en interrogeant les équipes, les problèmes les plus urgents ne sont pas liés à un manque de "leadership" mais à de faibles "capacités décisionnelles".

Étude du feedback des équipes sur les capacités de leadership et de prise de décision

En nous basant sur les données de Steerio, une solution intelligente de "people analytics" qui exploite les feedbacks des équipes et la data science pour améliorer le travail en équipe, nous avons analysé +3000 feedbacks (n=3357) qui sont liés au leadership et à la prise de décision (sur 30 projets sélectionnés de manière aléatoire). Pour chacune des deux dimensions (leadership et prise de décision), les membres de l'équipe ont été invités à faire part de leur ressenti à l'équipe en évaluant de façon anonyme des affirmations différentes sur une échelle de 0 à 10. Les déclarations portaient sur différents aspects du leadership et de la prise de décision, tels que :

Leadership (exemples d'énoncés) :

  • Les objectifs du projet à court et à long terme sont clairs pour moi
  • Le travail d'équipe et les efforts sont cohérents avec la stratégie à long terme de l'organisation
  • La direction investit les ressources nécessaires à la réussite de l'initiative
  • Contribuer à ce projet m'inspire et a du sens pour moi

Prise de décision (exemples d'énoncés) :

  • L'approche du projet est bien structurée et les principaux jalons sont clairement définis
  • Les parties prenantes sont bien informées avant de prendre des décisions
  • Les réunions projet sont bien structurées et gérées efficacement
  • Les actions prises sont correctement priorisées

Les équipes sont plus critiques à l'égard de la prise de décision qu'à l'égard des compétences en leadership

Après avoir agrégé les données de toutes les équipes et étudié la répartition des réponses concernant le leadership et la prise de décision sur le graphique ci-dessous :

Distribution des feedback des équipes liées aux attributs de leadership et de prise de décision

Au-delà de la courbe gaussienne typique, nous observons que les feedbacks liés au leadership se situent davantage à droite que ceux liés à la prise de décision. En moyenne, les équipes évaluent plus positivement les attributs liés au leadership que ceux liés à la prise de décision (6,9/10 contre 6,5/10).

Prendre les bonnes décisions pour améliorer la performance de l'équipe

En normalisant les données avec la méthodologie NPS (comme présenté dans un de nos articles Steerio Insight précédent sur la manière de débiaiser les feedbacks), la prise de décisions obtient un NPS d'équipe de -36pts (négatif) ce qui est nettement inférieur au NPS d'équipe obtenu pour la dimension leadership avec -7pts (plutôt neutre) :

Prise de décision vs Leadership, qu'attendent réellement les équipes de leurs managers

Ces résultats nous montrent, qu'en matière de performance d'équipe, la capacité à animer la discussion et à prendre des décisions est un aspect plus critique que les compétences en leadership. En effet, la capacité de faire avancer les choses en prenant des décisions au moment opportun et en mettant en place des méthodes et process appropriés a un impact direct sur le rendement de l'équipe et l'expérience de travail, tandis que les compétences en leadership sont davantage liées à des aspects plus aspirationnels et à plus long terme. En résumé, il semble que les managers soient plus forts pour partager une vision que pour prendre les bonnes décisions en matière de projet. La prochaine fois, avant de vous demander si vous êtes un grand leader, assurez-vous d'être un bon décideur.


Si vous aimez, ajoutez des points

En cliquant, vous nous aidez à améliorer la qualité des contenus.

8